Raréfaction du crédit et diminution de l'épargne: comment briser le cercle vicieux pour stimuler la reprise?

7 Jun 2013
Réf.: 44/2013

La faiblesse des offres de crédit entraîne celle de la consommation, qui provoque à son tour une stagnation de l'économie. Ce problème est au cœur de la crise économique actuelle. L'UE se doit de réagir et d'inverser la tendance. Le tout est de savoir comment…

Le 6 juin 2013, le groupe "Activités diverses" du Comité économique et social européen a organisé une conférence sur les pistes à envisager pour sortir du cercle vicieux actuel, qui entrave la création, le fonctionnement et le développement des entreprises et empêche les consommateurs d'économiser de manière sûre et productive.

Le CESE, qui est à l'écoute des parties prenantes dans toute leur diversité (PME, consommateurs, ménages, institutions financières alternatives, professions libérales, coopératives et organisations de défense de l'intérêt général), insiste sur le fait que toutes formulent les mêmes demandes: plus de transparence, un meilleur accompagnement de la part des organisations sectorielles pour aider à faire les bons choix en matière d'investissement, un accent sur l'éducation, de nouveaux modes d'interaction avec les institutions financières lors des demandes de prêts, de nouveaux moyens d'obtenir des crédits et des garanties et de nouvelles manières d'investir, tout en aidant la société à prospérer et en préservant l'environnement.

Luca Jahier, président du groupe "Activités diverses", souligne que "tous ces acteurs devraient s'associer dans le cadre d'une plateforme commune, car ils partagent en définitive un même intérêt pour un système de crédit plus juste et plus sûr, adapté aux principales priorités des citoyens, des familles et des différentes formes d'entreprise telles que les professions libérales, les PME et les coopératives, et bien ancré dans la réalité quotidienne et l'économie réelle".

Les parties prenantes ont présenté une série de bonnes pratiques, allant de l'accès au crédit au rétablissement de la confiance dans les marchés financiers et les institutions financières: fonds de garantie mutuelle, incitations fiscales, financement participatif, emprunts obligataires pour le financement de projets, personnalisation de l'évaluation de solvabilité, éducation financière et fonds d'investissement durable. Ces bonnes pratiques et les nombreuses autres mises au point au niveau européen, national et local devraient être compilées, mises à profit et exploitées dans la plus grande mesure possible.

Assorties d'une réglementation déjà en cours d'adoption au niveau européen et de mesures alternatives examinées aujourd'hui, la confiance, la stabilité, la sécurité, la rentabilité et la compétitivité sont les fondements indispensables d'une relance de l'économie. Une alliance forte entre les familles, les entreprises, les consommateurs et les différents types d'entrepreneurs peut nous aider à rompre le cercle vicieux.

Multimédia

Fil RSS Afficher tout

EU Feeds

Dernières nouvelles des autres Institutions Européennes

 

Plus d'info sur le site Europa.