Sans vision européenne, pas de réponse durable à l’accès à l’énergie

24 Apr 2013
Réf.: 36/2013

Déclaration du Président du CESE. A l’occasion de son voyage en Lituanie, Henri Malosse, Président du CESE, a visité la centrale d’Ignalina, fermée  suite à la demande de la Commission européenne comme condition à  l’entrée du pays dans l’Union européenne :

«L’accès à l’énergie est une question fondamentale pour tous les pays mais aussi pour leurs citoyens. Or si l’Europe a un rôle à jouer, si l’intégration européenne a un sens, c’est bien sur cette question stratégique de la mise en commun des ressources énergétiques. Les Etats seuls ne peuvent rien à long terme».

La fermeture de la centrale nucléaire d’Ignalina, sœur de celle de Tchernobyl, a accentué la sensibilité à la problématique de l’accès à l’énergie en Lituanie. Pourtant, cette question n’est pas le problème de ce pays ou de ses voisins baltes. Elle est cruciale pour l’Europe dans son ensemble.