La politique arctique de l'UE

1 Feb 2013
Réf.: 07/2013

Le 31 janvier 2013, le Comité économique et social européen (CESE) a organisé à Rovaniemi, en Finlande, une audition conjointe avec le Centre arctique de l'université de Laponie sur la politique arctique de l'Union européenne. Cette manifestation a rassemblé des représentants de la société civile, des universitaires, des représentants des collectivités locales et des médias, des parlementaires et des diplomates. Les débats ont porté principalement sur les intérêts et les priorités de l'UE dans l'Arctique, région qui suscite un intérêt croissant de la part des acteurs mondiaux dans de nombreux domaines tels que l'énergie, les transports et l'environnement.

 

L'intérêt pour l'Arctique s'est accru au cours des dernières décennies du fait des changements en cours dans la région. Le changement climatique provoque la fonte de la banquise et le dégel du pergélisol, ce qui attire l'attention des acteurs mondiaux vers les ressources énergétiques et naturelles, ainsi que de nouvelles routes maritimes, et crée de nouveaux défis environnementaux. Cette évolution n'a pas échappé à l'UE, laquelle a lancé en 2008 sa politique arctique et a annoncé en 2012 son intention de mettre en œuvre une politique d'ensemble pour la région.

L'audition publique sur le futur avis du CESE intitulé "La politique arctique de l'UE pour aborder les nouveaux enjeux mondiaux dans la région – point de vue de la société civile" a rassemblé un large éventail de parties prenantes et permis un débat de qualité sur la situation de la région arctique et les perspectives pour l'avenir. Le CESE était représenté par M. Paul Lidehäll, président du groupe d'étude sur la politique arctique de l'UE, M. Sandy Boyle, président de la section des relations extérieures, M. Filip Hamro-Drotz, rapporteur de l'avis, et d'autres membres du groupe d'étude. D'autres orateurs ont également pris la parole, notamment le professeur Mauri Ylä-Kotola, recteur de l'université de Laponie, la professeure Paula Kankaanpää, directrice du Centre arctique, M. Michael Gahler, membre du Parlement européen et auteur du rapport sur la politique arctique de l'UE, M. Esko Lotvonen, maire de Rovaniemi, et S.E. M. Hannu Haninen, ambassadeur, du ministère finlandais des affaires étrangères

Le CESE se félicite des priorités définies dans la communication sur la politique arctique de la Commission européenne et de la haute représentante de l'Union européenne pour les affaires étrangères. Les représentants du Comité soulignent toutefois que l'UE devrait officialiser sa politique arctique le plus tôt possible afin de garantir son engagement en tant qu'acteur crédible et constructif. Cette politique doit être cohérente avec la stratégie de chacun des États de la région arctique, de manière à pouvoir élaborer et mettre en œuvre la gouvernance arctique sur la base d'une coopération efficace avec les pays et les partenaires clefs. "Nous voulons tirer le meilleur parti des possibilités de l'Arctique, tout en nous efforçant dans le même temps de limiter au minimum les conséquences négatives des activités humaines dans la région", a déclaré M. Filip Hamro-Drotz.

Le CESE affirme en outre qu'il importe d'associer aussi largement et aussi régulièrement que possible à ces travaux la société civile, et spécialement les populations autochtones vivant dans la région, et de leur donner un rôle consultatif.

Les participants se félicitent de la décision de la Commission européenne d'allouer un million d'euros au projet préparatoire devant conduire à la création du Centre européen d'information sur l'Arctique à Rovaniemi.

 

Pour tous renseignements complémentaires, veuillez contacter:
Karin Füssl, chef de l'unité Presse
courriel: karin.fussl@eesc.europa.eu
tél.: +32 2 546 8722

Multimédia

Fil RSS Afficher tout

EU Feeds

Dernières nouvelles des autres Institutions Européennes

 

Plus d'info sur le site Europa.