La société civile de l'UE marque son engagement au sommet Rio+20

22 Jun 2012
Réf.: 040 2012

Le Comité économique et social européen a organisé un événement hier à Rio de Janeiro, en marge du sommet Rio+20, et a souligné l'absolue nécessité de mettre en place de véritables mécanismes de dialogue et de participation démocratique dans le cadre du processus de transition vers une économie verte et des sociétés durables. Les participants ont échangé leurs points de vue sur différents modèles de participation de la société civile au développement durable, de l'échelon local au niveau mondial. Des approches institutionnelles comme celles du CESE et du CDES brésilien ont été examinées, ainsi que les droits des citoyens à être consultés et à accéder à l'information, définis dans la convention d'Aarhus.

 

"Ce que l'UE a apporté de Bruxelles à Rio, c'est la manière dont nous intégrons le dialogue avec nos partenaires sociaux et la société civile dans notre processus décisionnel", a déclaré José Manuel Barroso, président de la Commission européenne, lors de la séance d'ouverture de la manifestation. "Les plateformes telles que le CESE, qui rassemblent les parties prenantes, ont un rôle essentiel à jouer dans le dialogue avec la société civile, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur de l'Europe. Elles peuvent aussi servir de base à des observatoires du développement durable suscitant une large adhésion", a-t-il ajouté.

 

"L'un de nos principaux messages est que l'UE et tous les autres acteurs internationaux doivent associer effectivement les partenaires sociaux et les autres structures de la société civile au suivi de Rio+20, destiné à garantir la transition vers un nouvel ordre économique "vert". Le chemin qu'il nous faut désormais parcourir au retour de Rio n'est pas moins important que celui qui nous y a menés", a déclaré Staffan Nilsson, président du CESE et chef de la délégation du CESE au sommet Rio+20.

 

Un large consensus s'est dégagé lors du débat pour reconnaître que les gouvernements ont défini le cadre d'un changement vers un développement durable et une économie verte. Toutefois, les gouvernements ne pourront pas réaliser les engagements qu'ils ont pris sans la participation des entreprises, de l'industrie, des organisations de travailleurs et de tous les autres acteurs concernés de la société civile. Les plateformes de dialogue et de participation, telles que les conseils économiques et sociaux et les conseils du développement durable au niveau national et régional, ont prouvé leur efficacité et doivent continuer à se montrer à la hauteur des défis futurs.

 

Voir également la déclaration du CESE sur les résultats du sommet Rio+20.

Pour en savoir plus sur la contribution du CESE au sommet Rio+20, cliquez ici.

Multimédia

EU Feeds

Dernières nouvelles des autres Institutions Européennes

 

Plus d'info sur le site Europa.