Déclaration du Président du CESE sur l'État de l'Union

12 Sep 2012

"Ce qui est inévitable a désormais été déclaré: pour l'avenir de l'UE, nous ne devons pas avoir peur de parler d'une fédération d'États nations et nous devons continuer à approfondir la coopération. Construisons-la ensemble et ayons le courage de transformer ce défi en une opportunité. L'Europe a besoin d'une vision et d'un leadership fort. C'est précisément de vision et de leadership dont M. Barroso a fait preuve aujourd'hui, dans son discours sur l'État de l'Union", a déclaré M. Staffan Nilsson, le Président du Comité économique et social européen, pour réagir au discours sur l'État de l'Union prononcé aujourd'hui par le Président de la Commission devant le Parlement européen.

Une vision claire peut permettre à l'UE de rétablir une croissance durable et riche en emplois. Nous avons besoin de l'ensemble des vingt-sept États membres autour de la table, pour montrer un engagement ferme. Nous devons gagner la bataille de l'opinion. Pour cela, les Européens doivent être convaincus que l'Union européenne est un terrain fertile pour la création d'un continent moderne avec une qualité de vie élevée et des valeurs communes fortes.

Une union bancaire et budgétaire solide serait favorable à la compétitivité, permettrait d'éviter l'aléa moral et favoriserait la responsabilité et le respect des règles. Les mesures de redressement de l'Europe doivent viser la consolidation et l'équilibre des investissements. L'écologisation de l'économie est synonyme de politique combinant l'innovation, les investissements et la modernisation économique avec une réduction de l'utilisation des ressources naturelles qui se raréfient. De cette manière, nous pouvons améliorer la compétitivité de l'Europe et sa résilience sur le long terme tout en stimulant la croissance et la création d'emplois à court terme. Une coopération européenne étroite est nécessaire dans ces domaines. À titre d'exemple, le CESE n'a cessé d'appeler à la création d'une Communauté européenne de l'énergie en tant que moyen rentable de restaurer la croissance européenne.

À court terme, nous avons besoin d'un budget de l'UE suffisant et solide qui soit articulé  avec les objectifs et les initiatives très pertinents énumérés par le Président Barroso et son collège de commissaires.

La meilleure façon de mettre en œuvre des réformes économiques et sociales pour une Europe rénovée et modernisée est d'approfondir la stratégie Europe 2020. C'est de façon que l'Europe aura les meilleurs résultats. Au cours des prochains mois, alors que le débat se poursuivra, le CESE continuera à plaider en faveur d'un budget fort pour l'Union européenne.

Le 25 septembre, le CESE organisera une importante conférence qui permettra à la société civile européenne de formuler des propositions sur la façon de faire du pacte pour la croissance européenne une réalité et d'atteindre les objectifs de la stratégie Europe 2020.

Le CESE estime que la Commission européenne devrait prendre la place du conducteur et inviter tous les partenaires économiques, civils et sociaux à participer à la construction d'une Europe forte et durable. Nous avons maintenant besoin du plein appui et de l'engagement véritable de tous les gouvernements nationaux. Le CESE est le mieux placé pour élargir le débat public sur ce pacte décisif  pour l'Europe.

Multimédia

EU Feeds

Dernières nouvelles des autres Institutions Européennes

 

Plus d'info sur le site Europa.