Le président du CESE à la session plénière du Conseil économique et social du Maroc

19 Jul 2012

Accompagné d'une délégation du CESE, le président du CESE se trouve actuellement à Rabat pour assister à la session plénière du Conseil économique et social du Maroc.

Hier, la délégation du CESE a rencontré M. Abdelilah Benkirane, premier ministre du Maroc, et M. Mohamed Cheikh Biadillah, président des deux chambres du Parlement. Lors de ces entretiens, le président Nilsson a plaidé en faveur de la participation de la société civile à l'élaboration des politiques nationales.

La précédente visite au CESE du président et d'une délégation de membres du CES du Maroc, qui s'est tenue au début du mois de mars 2012, a fourni l'occasion de confronter les points de vue sur les enjeux auxquels font face les deux organes et de rencontrer M. Štefan Füle, membre de la Commission européenne chargé de l'élargissement et de la politique européenne de voisinage.

Afin d'y donner suite, le CESE a signé aujourd'hui un protocole d'accord avec le CES marocain. Pour le CESE comme pour le Conseil économique et social du Maroc, il importe de rester ouvert et attentif aux évolutions de la société civile dans son ensemble, pour pouvoir continuer à rendre compte des préoccupations de la société.

Par conséquent, à la suite de la signature du protocole d'accord, le CESE prévoit la mise en place d'échanges d'information et d'un soutien mutuel dans un certain nombre de domaines. Le protocole d'accord reflète ce que nous avons déjà fait ensemble au cours de l'année écoulée et contient également une proposition en vue de la tenue de séminaires conjoints sur des sujets d'intérêt commun, qui viendra s'ajouter à notre éventail d'actions de coopération dans le futur.

 

Le CESE a insisté sur le fait qu'il est essentiel d'associer la société civile marocaine, et notamment le CES, aux relations entre l'UE et le Maroc.

Multimédia

Fil RSS Afficher tout

EU Feeds

Dernières nouvelles des autres Institutions Européennes

 

Read more on the Europa website.