Bandeaux de page d'accueil

Henri Malosse, Président du CESEBlog du Président Tweets du Président

Accéder aux vidéos des citoyens à propos des élections 2014Page du Prix CESE de la Société CivilePage Your Europe Your Say 2014 Jeux R EU ready   Accès à la page CESLINK Accès au site de la Présidence italienne du Conseil de l'Union européenne 2014Accès EMAS Registre des documents
Certification ISO 14001 Logo W3C

Exclus ou inclus

Conférence de l'OMT sur la participation au marché de l'emploi des personnes souffrant de déficiences intellectuelles ou de problèmes relationnels Conference - Bruxelles, Belgique
27e réunion de Observatoire Marché de Travail / conférence "Exclus ou inclus"

Le marché de l'emploi en Europe est en pleine mutation. Les employeurs font peser sur leurs salariés des exigences toujours plus grandes. L'apprentissage tout au long de la vie figure désormais au rang des principales priorités de l'Union européenne. Parallèlement, le CEDEFOP table dans ses prévisions sur une réduction, dans les années à venir et à l'échelle de l'économie européenne, du nombre d'emplois peu qualifiés. La plupart des analyses relatives à l'emploi s'appuient sur des indicateurs généraux et ne s'attardent guère sur les groupes moins favorisés. L'objectif phare, inscrit dans la stratégie Europe 2020, d'un taux d'emploi global de 75 % pourrait, en théorie, être atteint malgré la présence sur le marché du travail de groupes moins favorisés au sein desquels le taux d'emploi est extrêmement faible, étant donné qu'aucun objectif spécifique n'a été défini pour les sous-groupes. Les emplois peu ou pas qualifiés sont, dans bien des cas, occupés par des immigrés qui ont tendance à prendre la place d'autres groupes moins favorisés.

Ainsi, il est souvent difficile, pour ne pas dire impossible, pour les personnes souffrant de déficiences intellectuelles ou de problèmes relationnels, d'accéder au marché ouvert de l'emploi, et ce en dépit d'un discours politique bienveillant, des programmes existants, de l'aide financière, etc.

Nous devons impérativement nous demander si nous, Européens, sommes capables de permettre à ces personnes de participer réellement au marché du travail, sans nous limiter à une action passive sous la forme d'une aide sociale dérisoire qui leur sera versée tout au long de leur vie d'adulte, en général, une soixantaine d'années durant. Dès lors que nous n'acceptons pas cet état de fait, nous nous devons de trouver des solutions. C'est l'objectif que se fixe cette conférence, laquelle ambitionne de lancer un débat public sur la position occupée par ces personnes sur le marché de l'emploi et sur les perspectives qui sont les leurs, qu'elles soient ou non reconnues comme souffrant d'un handicap sur le plan du droit national. En résumé: que faire pour améliorer réellement leur accès à l'emploi? Le Comité économique et social européen espère que les autres institutions européennes s'inspireront des conclusions de cette conférence et s'associeront aux efforts du CESE pour trouver des solutions dignes de ce nom et améliorer la position sur le marché de l'emploi des personnes souffrant de déficiences intellectuelles ou de problèmes relationnels.

 

9h - 16h45, Siège du CESE, Rue Belliard 99 - 1040 Bruxelles, salle JDE 62 (6ième étage)